Cinématte Bern

Created with Sketch.
Wasserwerkgasse 7, Bern

Si vous laissez derrière vous l’agitation de la ville et ne vous laissez pas intimider par la descente des cent marches de la Matte, vous vous retrouverez dans ce qui est probablement le quartier le plus cosy de Berne. Vous y découvrirez des arcades basses, des places isolées et un romantisme industriel au charme très particulier. Et ce charme se retrouve dans le CINEMATTE, qui se trouve directement au bord de l’eau. Un cinéma avec vue sur la rivière et la forêt, où peut-on trouver cela ? Les locaux sont également uniques, avec un restaurant et un bar, une terrasse surplombant l’Aar et une ambiance chaleureuse qui vous invite à vous y attarder. En plus de la nourriture et des boissons, KULTURVEREIN CINEMATTE propose un riche programme, qui met l’accent sur les rediffusions, le cinéma d’art et d’essai et les films d’auteur, loin du mainstream et souvent complété par un programme cadre qui donne au public une meilleure connaissance du monde des cinéastes. Films suisses, grandes et petites productions d’auteurs connus et inconnus, soirées consacrées au court métrage y sont également organisées. Le film bernois se voit ainsi offrir une excellente plateforme pour se présenter dans un environnement distinctif.

Vorstellungen

FR, 29.11.2019
Dr Goalie bin ig, 21h00
OV

SA, 30.11.2019
Thorberg, 11h00
OV

SA, 30.11.2019
Der Imker, 13h30
OVd

SA, 30.11.2019
Zum Beispiel Suberg, 16h00
OV

SA, 30.11.2019
Podiumsgespräch/Table ronde, 18h00
Podiumsgespräch mit/Table ronde avec Theres Scherer, Dieter Fahrer, Mano Khalil und/et Simon Baumann

SA, 30.11.2019
Empreintes, 20h00
OV/d, nach/après «Naïma», OV/d

SA, 30.11.2019
Naïma, 20h00
OVd, nach «Empreintes»

SO, 1.12.2019
African Mirror, 13h00
OVd

SO, 1.12.2019
Impairs et fils, 15h45
OV

SO, 1.12.2019
Experiment Schneuwly – Abenteuer Kinder machen, 1800
OV, nach «Sweetie Pie», OVd

SO, 1.12.2019
Sweetie Pie, 18h00
OV, nach/après «Experiment Schneuwly - Abenteuer Kinder machen»

SO, 1.12.2019
Tscharniblues II, 20h15
OV

Images : Christoph Pieren